Ménopause

Le syndrome du nid vide : Lorsque le vide s'empare de votre maison


Marina Cluysen
@avogel_be

Qu'est-ce que le syndrome du nid vide ?

Le syndrome du nid vide est un sentiment de tristesse et de vide qui se déclenche lorsque vos enfants quittent la maison. Votre maison, le nid sûr, confortable et animé, se vide. Pendant des années, votre vie a été occupée par ce sentiment de "prendre soin de". Et du coup, du jour au lendemain, ce n'est plus nécessaire. À cette époque, certaines femmes font face au "Empty Nest Syndrome", ou courament appelé le "syndrome du nid vide". Dans les cas les plus graves, cela peut conduire à la dépression.

Apprendre à lâcher prise

Depuis que votre enfant est né, vous avez appris à lâcher du lest. Chaque jour, ils apprennent de nouvelles choses et deviennent plus indépendants: tenir sa propre bouteille en buvant, déterminer sa propre tenue,.... Cela commence par de petites choses. Plus ils grandissent, plus les pas qu'ils franchissent sont grands.

Le meilleur des deux mondes

Un jour, un très grand pas arrive pour beaucoup : votre enfant part en kot pour étudier. Un premier gros test. Tant pour vous que pour votre enfant. Pendant la semaine, vous pouvez profiter de la paix et de la tranquillité, mais pendant le week-end, l'agitation de la maison transforme votre maison en un véritable foyer en quelques secondes. En fait, c'est le meilleur des deux mondes. Vous avez plus de temps pour vous, mais vos enfants ont encore vraiment besoin de vous. Pendant le week-end, vous leur offrez un repas sain et délicieux et vous vous assurez qu'ils peuvent repartir le dimanche soir avec leur valise remplie de vêtements propres et (parfois) repassés.

Le syndrome du nid vide : un processus de "deuil"

Et puis le jour arrive. Votre enfant est prêt à vivre de manière autonome. Il déploie vraiment ses ailes. Pendant environ 20 ans, votre vie a tourné autour de la prise en charge de votre (vos) enfant(s). Et cela prend maintenant une fin brusque.

Le syndrome du nid vide est similaire à un processus de deuil. D'une part, il y a le manque physique de vos enfants. Leur présence vous manque, leurs histoires à la table du petit-déjeuner, leur agréable agitation. D'un autre côté, vous devrez faire face à un sentiment de "non-but". A ce moment-là, en tant que mère, vous vous posez la question: "Quelle est ma tâche maintenant ?". Qu'allez-vous faire de tout le temps dont vous disposez maintenant ? Vous ne le mettrez pas forcément dans l'entretien de votre foyer, car cela prendra également moins de temps maintenant.

 

lege nest syndroom

Problèmes relationnels

Pour certains couples, des problèmes relationnels surviennent même lorsque leurs enfants quittent la maison. Pendant des années, leurs enfants ont été le sujet de conversation, le ciment de leur relation. Et lorsqu'ils quittent la maison, ils remarquent qu'ils se sont séparés en tant que couple. Qu'ils n'ont plus rien à se dire.

Faire face au vide

Apprendre à gérer ce vide passe par des essais et erreurs. Un jour, vous pouvez profiter intensément de la paix, le mjour suivant, vous pouvez à peine retenir vos larmes lorsque vous passez dans la chambre de votre fille.

Mon conseil ? Donnez un nouveau sens à votre vie. Recherchez un passe-temps, retrouvez régulièrement vos amis, profitez de rendez-vous avec votre bien-aimé,.... Faites les choses pour lesquelles vous n'aviez pas le temps auparavant. Et profitez-en !

Les femmes qui n'ont pas de passions pour elles-mêmes éprouvent le plus de problèmes avec le syndrome du nid vide. Assurez-vous donc d'avoir votre propre vie, en dehors de votre famille. Un travail et des loisirs agrandissent votre monde. Il est préférable de commencer par cela dans les années précédant le départ de vos enfants.

Vous avez vraiment du mal à abandonner le soin aux autres ? Pourquoi ne pas prendre un animal de compagnie ? Ou aidez les enfants en vous occupant de vos petits-enfants. Ou inscrivez-vous comme bénévole pour une association. Ou voyagez, faites du théâtre, du sport... Il y a assez d'options, il vous suffit de choisir celle qui vous convient.
Bon à savoir : il faut généralement environ un an aux femmes pour retrouver leur équilibre. Cela vous prend plus de temps ? Alors parlez-en à quelqu'un !

Différent... Mais pas moins amusant!

Comme je l'ai dit, lorsque mon premier enfant a déménagé, j'ai eu beaucoup de mal. C'était en fait la partie la plus difficile pour moi. C'était un peu plus facile avec les enfants suivants car je savais à quoi m'attendre. J'étais mieux en mesure de m'y préparer.

Les avantages d'une petite famille sont également apparus rapidement. Moins de travaux ménagers, moins de sens des responsabilités, plus de temps et d'argent pour moi-même pour faire les choses que j'aime. Tous les effets secondaires agréables. Je n'étais plus "mère et femme", mais redevenue "femme, épouse et mère".

 

lege nest syndroom

En fin de compte, j'ai pu m'en remettre assez rapidement. Je vois que mes enfants se débrouillent aussi seuls et qu'ils sont heureux. Et puis je ne peux pas m'empêcher d'être fière. Moi aussi, car je suis aussi en partie responsable du fait qu'ils se débrouillent si bien aujourd'hui !

Mes enfants viennent régulièrement me rendre visite. Et puis j'apprécie. Le temps que j'avais avec eux a maintenant été remplacé par du temps de qualité. Et honnêtement ? En fait, c'est vraiment très amusant !

Vos enfants ont-ils déjà quitté la maison ? Avez-vous souffert du syndrome du nid vide ? Et comment l'avez-vous géré ?

En savoir plus sur la ménopause

Modifiée pour la dernière fois le 07/08/2020