A.Vogel Blog

Taal/Langue

valeriane

Nom

Le terme générique latin de la valériane est dérivé probablement du verbe latin « valere », ce qui signifie « être fort » et a naturellement un rapport aux vertus puissantes de la plante.  L’appellation générique « officinalis » indique que la plante se cultivait déjà dans les jardins des cloîtres du Moyen-âge pour ses vertus salutaires.C’est fréquemment sous une forme découpée et séchée qu’elle est mélangée à d’autres variétés de valériane.

 

Histoire

Il n’est pas certain que les médecins grecs et romains aient connu la valériane actuelle ; ils connaissaient bien par contre les vertus salutaires de la variété de la valériane qu’ils appelaient « phu ». Dioscoride attribue à cette plante des qualités chauffantes, diurétiques et soulageant les douleurs menstruelles . Dans la littérature du Moyen-âge (H. Van Bingen et Paracelsus), la valériane apparaît sous diverses appellations (p.ex. amantille, macorelle) et des vertus protectrices contre la peste et aphrodisiaques lui étaient attribuées. Dans les herbiers les plus connus de Matthiole et de Bock, la plante est recommandée notamment comme médication diurétique et stimulant la menstruation, mais également appropriée pour calmer la toux et soulager l’asthme. Ce n’est qu’au 17e siècle que les médecins italiens mentionnent ses vertus calmantes contre les crampes et plus tard encore, au 20e siècle, que la liste complète des qualités de la valériane sont connues.

 

Caractéristiques botaniques

La valériane est une plante vivace de 80 à 150 cm de haut à tiges dressées, feuilles lobées opposées et fleurs variant du blanc au rose et groupées en corymbes. Les fleurs sont petites en forme de couronne tubulaire blanche ou rose et fleurissent de juin à août. Le fruit est pourvu d’une aigrette plumeuse. La plante possède un rhizome court qui, séché, dégage une odeur caractéristique.
Zone de diffusion
Le biotope de la valériane est un sol humide riche, le pâturage humide, le long des ruisseaux et des fossés.Elle est présente partout en Europe excepté dans les régions méditerranéennes.

 

Utilisation

Ce n’est pas une plante vénéneuse. La valériane a des effets calmants, atténue les crampes et enraye les ulcères à l’estomac. Indiquée dans la médecine populaire pour : les insomnies, la tension nerveuse, le surmenage psychique, les problèmes de concentration, l’irritation, le stress, les troubles cardiaques nerveux, le stress, les maux d’estomac d’origine nerveuse, les angoisses.
Ne convient pas aux enfants de moins de trois ans. Ne pas utiliser de manière prolongée à cause des effets secondaires qui peuvent survenir comme des maux de tête, des troubles du rythme cardiaque, la somnolence, etc.

 
 

Printprint-icon

0 produit(s) dans le panier