background

Rosmarinus officinalis L

Romarin

Histoire

Dans l’antiquité, le romarin était utilisé pour des rituels religieux et planté sur les tombes afin que les défunts puissent transmettre leur savoir et leurs conseils aux vivants. En Égypte, l’encens était utilisé lors des rituels de soins et l’on connaissait son effet favorable sur différents problèmes de santé, comme par exemple pour la circulation et la concentration.

Le romarin était également intégré dans la couronne des mariées, car il était le symbole de la fidélité et de la constance. Dans les hôpitaux français et les salles d’audience, on brûlait du romarin pour purifier l’air. Les Britanniques plaçaient du romarin sous leur coussin pour éviter les cauchemars. En 1600, on accordait au romarin un effet stimulant et réconfortant. Le romarin était utilisé par les Grecs dans nombre de leurs rituels. Le grec ‘Rhops myrinos’ signifie ‘baume’ ou ‘buisson aromatique’.

Le latin ‘Ros marinus’ signifie ‘rosée marine’. La plante s’orne de petites fleurs bleues qui, dans la lumière du matin, lorsque les gouttes de rosée y perlent, ressemblent de loin à la mer. Le romarin apprécie beaucoup les falaises de la mer Méditerranée. D’où ce nom romantique.

Caractéristiques botaniques

Il y a de nombreuses sortes de romarin. Le romarin espagnol est moins odorant, le français est le plus aromatisé. Il s’agit d’une plante ressemblant à un buisson. Elle est drue, aromatique, persistante, résistante au gel et elle peut atteindre deux mètres de hauteur. Les branches ligneuses très ramifiées à l’écorce brute sont garnies de petites feuilles dures ayant l’aspect du cuir (2,5 cm de long). Celles-ci sont allongées, sessiles et se font face. En haut, les feuilles sont bleu-vert, granuleuses et brillantes et en bas, elles sont plutôt argentées et elles se placent en couronne. La floraison a lieu en juillet-août dans les régions les plus froides, et dès le mois de mars dans les endroits plus chauds. La plante porte un akène composé de quatre petites noix qui ne sont pas utilisées.

Prévenir

Le romarin pousse surtout dans les pays méditerranéens, mais est aussi cultivé dans les pays moins chauds. Il s’agit donc d’une plante méditerranéenne qui aime la chaleur et le soleil. Dans les régions plus froides, cette plante sera protégée contre le gel. Elle apprécie les sols arides, riches en minéraux, bien perméables à l’eau et qui contiennent beaucoup de calcaire et d’humus. Pour la multiplier, il convient de bien la bouturer, de préférence en septembre. Vous pouvez couper toute l’année durant des branches et des feuilles pour les utiliser, mais le mieux est de tailler le buisson après la floraison en juillet ou en août.

Traitement

On utilise les feuilles et parfois les pointes fleuries pour les caractéristiques suivantes :

  • Stimule la digestion,
  • Améliore la vitalité, aussi chez les personnes plus âgées,
  • Favorise une bonne mémoire,
  • A un effet rajeunissant sur l’organisme selon la sagesse populaire.

Le romarin est beaucoup utilisé en cuisine pour sa touche épicée et relevée.

Vous pouvez donner un parfum frais à votre maison avec de l’huile volatile de romarin : placez à cet effet deux gouttes dans les réservoirs d’eau qui sont situés contre vos radiateurs.

Les insectes n’aiment pas le romarin. Déposez-en donc des branches sur votre viande pour le barbecue en été.

À retenir :
Il est préférable de ne pas utiliser le romarin pour les femmes enceintes en raison de son effet stimulant.


Lettre d'information Sain & Naturel

Recevez des conseils pour un mode de vie sain tous les mois

tip

Recevez des conseils et des informations sur un mode de vie sain

s'inscrire