background

Cynara scolymus - Artichaut

Histoire de Cynara scolymus - Artichaut

Cynara scolymus - Artichaut

Le nom latin de l'espèce, Cynara, vient du mot grec kynára ou kynaros qui désignait une sorte d'artichaut originaire de l'île égéenne de Kinara. Le nom de la sorte, scolymus, dérive du grec skólymus, mot étranger d'origine inconnue que l'on peut étymologiquement rapprocher du grec skólop (= piquet pointu), à cause des piquants pointus. On suppose que l'artichaut est originaire d'Ethiopie. Dans l'antiquité, la plante était très appréciée des Egyptiens et des Romains comme remède, puis elle tomba dans l'oubli. L'artichaut   viendrait à l'origine du Cynara cardunculus L. et il est prouvé qu'on le cultive depuis le 15ème siècle. Le nom artichaut vient de l'arabe al-harsúf en passant par l'espagnol alcarchofa et le lombard artiocco. 

Caractéristiques botaniques de Cynara scolymus - Artichaut

Cynara scolymus - Artichaut

L'artichaut est une plante vivace et robuste pouvant atteindre 2 mètres de haut. Elle a de grandes feuilles simples ou pennées dont la face inférieure est velue et dont le bout en forme d'ogive se termine par un piquant pointu. Actuellement, la plupart des espèces cultivées sont toutefois dé pour vues de piquants. Les capitules très développés ont de 8 à 15 cm de diamètre. Leurs récep tac les   charnus sont entourés de bractées sans pointe disposées en alternance et remplis d'une quantité de fleurs tubulaires d'un bleu violacé. La floraison a lieu en juillet et août. 

Habitat de Cynara scolymus - Artichaut

Cynara scolymus - Artichaut

On cultive actuellement l'artichaut dans le bassin méditerranéen, en Amérique du Sud et en Californie. Il pousse aussi plus au nord dans des sites ensoleillés et à l'abri du vent, en terrain sablonneux. 

Utilisation de Cynara scolymus - Artichaut

Cynara scolymus - Artichaut

On utilise des feuilles d'artichaut fraîches provenant de ses propres cultures biologiques. Ces feuilles, coupées en morceaux, sont mises à macérer dans un mélange d'alcool et d'eau. La préparation d'infusions avec des feuilles fraîches ou séchées est également courante. Toutefois, la teneur en substances actives diminue considérablement au séchage. On emploie aussi le jus de l'herbe fraîche obtenu par pressage; mélangé à du vin, on s'en sert également pour la fabrication d'apéritifs. Les bractées (= feuilles) et le réceptacle (= fond) charnus sont très appréciés comme légume. 


Recettes epicées pour le barbecue: obtenez votre livret recettes gratuit

Recevez des conseils pour un mode de vie sain tous les mois

tip

Recevez des conseils et des informations sur un mode de vie sain

s'inscrire