La ‘grande commission’, une source d’informations (partie 2)

Transition


Marina Cluysen
@avogel_be


23 février 2016

Une petite odeur ?

Outre la forme, l’odeur de vos selles en dit long aussi. Évidemment, vos selles ne sentiront jamais la rose. Mais dans un monde idéal, la personne qui vous suit aux toilettes ne devrait tomber à la renverse à cause de l'odeur. Si vous êtes en bonne santé, vos selles ne doivent pas sentir mauvais. Pas plus que vos pets, d’ailleurs.

Vos selles dégagent une mauvaise odeur ? Dans ce cas, il est important de pouvoir l’interpréter. Ces deux odeurs sont les plus fréquentes :

Selles odeur

Œufs pourris
Vos selles sentent les œufs pourris ? Ce n’est pas bon signe. Vous ne métabolisez probablement pas bien les protéines. Le processus de putréfaction libère des gaz soufrés, qui sentent mauvais.
Lorsque les protéines sont correctement métabolisées, le processus libère des acides aminés, qui sont transportés vers le foie via le sang. Le foie produit alors de nouvelles protéines, qui sont injectées dans le sang. L’organisme a besoin de ces protéines pour former le tissu musculaire.
De nouvelles protéines sanguines sont ainsi formées, jouant un rôle important dans la lutte contre les agents pathogènes.
Si vous consommez de nombreuses protéines animales (par exemple beaucoup de viande), vous risquez de connaître ce genre de problème. N’hésitez donc pas à mettre davantage d'aliments végétaux au menu.

Odeur acide
Vos selles ont une odeur plutôt acide ? Dans ce cas, il y a des chances que vous consommiez trop d'hydrates de carbone, que votre corps ne parvient pas à métaboliser. Le surplus pourrit et se décompose. Résultat ? Une odeur nauséabonde, acide.

Explorer la couleur

La couleur de vos selles en dit long sur votre santé. Voici les couleurs les plus fréquentes, et ce qu’elles indiquent.
Si vous remarquez que la couleur de vos selles n’est pas conforme à la norme, il est très important de déterminer si le phénomène est exceptionnel ou récurrent. Vos selles peuvent présenter des couleurs divergentes à l'occasion, parce que vous avez consommé certains aliments (comme des épinards ou des betteraves rouges). Vous n'avez rien mangé qui puisse justifier ce changement de couleur et ce phénomène se produit régulièrement ? Dans ce cas, il importe que vous fassiez quelque chose !

Selles brunes
Une couleur brune, ni trop claire, ni trop foncée, indique des selles normales.

Des selles blanches à brun clair
Lorsque vos selles sont blanches (grises) ou brun très clair, c'est que vous souffrez d’une carence en bile. Ce qui peut se produire si votre alimentation est trop grasse, ou si vous avez des calculs biliaires.

Selles vertes
Si vous avez des selles vertes, c'est que vous souffrez du problème inverse : vous avez probablement une trop grande concentration de bile dans vos intestins. Une infection de l’estomac ou de l’intestin, une affection hépatique, une trop grande consommation d’alcool ou des intolérances alimentaires peuvent également être à l’origine du problème.

Selles rouges
Vos selles peuvent être rouges si vous avez consommé des betteraves rouges, par exemple.

selles couleur

Mais elles peuvent aussi indiquer des hémorroïdes, des polypes, des fissures anales ou même un cancer. Consultez un médecin si ce problème est régulier. Le sang dans les selles est signe de problème !

La couleur du sang dans les selles permet de déterminer où se situe plus ou moins le problème : les selles rouges foncé contiennent du vieux sang. Cela signifie que le problème se situe au début du système digestif. Vos selles comportent des traits rouges vifs ? Dans ce cas, le saignement se situe à la fin de vos intestins.

Selles jaunes
Souvent, cette couleur indique la présence du parasite giardia, qui endommage la paroi intestinale et provoque des problèmes intestinaux et de la diarrhée. La vésicule biliaire peut également être en cause : si certains nutriments passent trop vite par la vésicule, celle-ci ne peut pas faire son travail correctement.

Selles noires
Cette couleur indique généralement un taux de fer trop important. Les personnes qui reçoivent des injections ou des compléments de fer ont souvent des selles beaucoup plus foncées. Cela peut aussi être le cas après une nuit de ‘fête’, à cause d’une consommation trop importante d’alcool.

Le problème peut également provenir du duodénum, de l’estomac ou même de l’œsophage. Des saignements dus à une infection ou un ulcère peuvent se produire à l’un de ces trois endroits.

Vos selles flottent ou s’accrochent ?

Deux autres signaux peuvent également indiquer un problème de selles. Il s’agit des selles qui flottent ou qui restent collées dans la cuvette.

Dans les deux cas, la responsable est la ‘graisse'. Des selles qui collent (et qui laissent donc des traces de ‘freinage’ dans la cuvette) sont souvent une indication de mauvais métabolisme de la graisse, de sorte que les vitamines E, D et K ne sont pas bien absorbées dans l’organisme.

Vos selles flottent à la surface ? Dans ce cas, c’est qu’elles comportent trop de graisse, peut-être à cause d’un problème au niveau du pancréas ou de la production de bile.

Nous avons ainsi fait le point des principaux problèmes. Allez-vous jeter un coup d’œil dans la cuvette avant de tirer la chasse dorénavant ?

Consultez également la partie 1 : Ce que vos selles essaient de vous dire.

Recevez des conseils pour un mode de vie sain tous les mois

tip

Recevez des conseils et des informations sur un mode de vie sain

s'inscrire