Journée internationale du café : en buvez-vous trop ?

Alimentation


Marina Cluysen
@avogel_be

Boire du café avec sagesse et modération

Il en va du café comme pour tout : la modération est la règle. La caféine nous rend alertes, mais malheureusement, au fil du temps, son effet diminue, ce qui incite à augmenter les doses pour ressentir les mêmes effets. Et le cercle vicieux s’enclenche… Notre conseil : octroyez-vous une tasse, mais n’augmentez pas les doses, surtout si vous sentez que votre niveau de concentration et d’énergie en dépend.

Se désintoxiquer du café

Le café fait véritablement partie de notre patrimoine. On le boit parce qu’il nous réchauffe, nous réconforte, parce qu’on aime son goût et le spéculoos ou le chocolat qui l’accompagne. C’est aussi tout simplement une habitude le matin, autour de la machine à café avec quelques collègues, ou après le repas. Si vous souhaitez vous désintoxiquer du café, analysez vos habitudes et demandez-vous si vous avez vraiment envie de cette nouvelle tasse, ou si vous la buvez machinalement.

Une autre astuce pour prendre ses distances avec cette substance aussi répandue qu’addictive : fixez-vous un objectif. Vous savez que vous ne vous passerez jamais complètement de café ? Ce n’est pas grave. Boire une ou deux tasses par jour n’est pas mauvais pour la santé. Fixez-vous cet objectif et réduisez le nombre de tasses bues de semaine en semaine jusqu’à atteindre cet objectif.

Les effets du café

Boire de petites quantités de café n’est pas nocif pour la santé. En revanche, multiplier les tasses au cours de la journée provoque des maux de tête, des problèmes d’endormissement, de l’irritabilité et de la nervosité. Le café est devenu un faux ami pour vous ? Découvrez le substitut de café Bambu ou les plaisirs de la tisane !

Modifiée pour la dernière fois le 05/07/2018

Recevez des conseils pour un mode de vie sain tous les mois

tip

Recevez des conseils et des informations sur un mode de vie sain

s'inscrire