A.Vogel Blog

Taal/Langue

accueil / indications / rhume des foins

Rhume des foins

L'allergie au pollen et ses symptômes

0

Vous en souffrez vous aussi ? Dès que les premiers rayons de soleil brillent, le rhume des foins fait lui aussi son apparition ! Personne ne se réjouit d’avoir les yeux qui pleurent, le nez qui coule et d’éternuer. Et heureusement ce n’est pas inévitable. Car ces symptômes se soulagent très bien. Et, si vous vous y prenez à temps, il est même possible de les éviter.  Une piètre consolation est que vous n’êtes pas seul à souffrir du rhume des foins. Pas moins d’une personne sur six en souffre. En Belgique, cela représente quelque 1,5 million de personnes!

Qu’est-ce que le rhume des foins?

Lorsque que la nature refleurit, du pollen se retrouve dans l’air. Ce qui n’est pas agréable si vous souffrez du rhume des foins. Le rhume des foins est une réaction allergique au pollen des herbacées, des buissons et des arbres en fleurs. Le mécanisme de défense de votre corps est perturbé par le pollen, et libère alors de l’histamine qui vous fait tousser, éternuer et pleurer.

Peut-on guérir du rhume des foins?

Le rhume des foins peut être très gênant, mais il n’a toutefois rien de dangereux. Les inconvénients cessent toujours dès qu’il n’y a plus de pollen dans l’air. En cas de symptômes prolongés, la muqueuse nasale peut cependant être endommagée et difficile à soigner. On ne guérit malheureusement pas du rhume des foins. Mais vous pouvez prendre des mesures de précaution pour éviter ou diminuer les troubles.

Quand le rhume des foins survient-il?

Auparavant le rhume des foins apparaissait surtout au mois juin pendant la période de fauchage du foin, d’où son nom. À présent, le climat en Belgique étant toujours plus chaud et plus humide, la saison du rhume des foins s’étend sans cesse. Les pollens sont maintenant présents dans l’air de février à octobre. Si vous êtes allergique au pollen d’arbres, vous subissez surtout les conséquences au printemps (février, mars, avril). Si vous avez une allergie au pollen des herbacées, vous en souffrez plus tard dans l’année (juin, juillet).

Cliquez ici pour les prévisions actualisées concernant le rhume des foins.

Il se peut que vous souffriez toute la saison du rhume des foins. Mais également de temps en temps, rien qu’un jour ou l’autre. Tout le monde est différent. Dans le calendrier des pollens, vous trouverez de plus amples informations sur la période où tels et tels pollens sont présents dans l’air.

Symptômes du rhume des foins

Plaintes typiques du rhume des foins causé par des pollens

Les pollens agressent les muqueuses du nez et des yeux et causent les troubles typiques du rhume des foins. Les signes et symptômes sont semblables à ceux du rhume :

  • nez qui coule et un peu plus tard nez bouché
  • accès d’éternuement
  • petite toux
  • yeux qui démangent, irrités et larmoyants
  • yeux gonflés et rouges
  • gorge irritée
  • tête lourde ou maux de tête

Si vous êtes très sensible, vous pouvez également être malade et fiévreux. Chez une personne sur trois, le rhume des foins se transforme même en sinusite. Au bout du compte, le rhume des foins n’est pas une partie de plaisir. Beaucoup de patients atteints de rhume des foins se sentent d’ailleurs souvent fatigués et irritables. Leur capacité de concentration est également diminuée. C’est très ennuyeux par exemple pour ceux qui se préparent à passer leurs examens (voir à gauche)!

Conseils en cas de rhume des foins

Le mieux que vous puissiez faire en cas d’allergie, est d’éviter la substance à laquelle vous êtes allergique. Dans le cadre du rhume des foins, ce n’est malheureusement pas si facile. Les pollens volent en effet partout. Mais vous pouvez essayer de les éviter autant que possible.

  • Veillez à maintenir une humidité de l’air entre 40 et 60 pour cent dans la maison. Cela maintient la muqueuse nasale humide.
  • Gardez les portes et les fenêtres fermées lors des journées chaudes et venteuses. Aérez de préférence tôt le matin quand il fait encore humide à l’extérieur. 
  • Placez des moustiquaires aux fenêtres et aux portes. 
  • Portez des lunettes de soleil à l’extérieur pour vous protéger les yeux du pollen. 
  • De préférence, ne faites pas sécher votre lessive à l’extérieur. Les vêtements et la literie accumulent les pollens.
  • Fermez les fenêtres et le système de ventilation dans la voiture. Il y a plus de pollens dans l’air aux alentours des autoroutes où le trafic est intense. 
  • Évitez les destinations de vacances à la campagne. Optez plutôt pour des vacances à la mer ou à haute altitude en montagne, la concentration en pollens y est beaucoup plus faible.
  • Allez vous promener ou faire du sport après une averse ou le matin tôt, c’est alors que la concentration en pollens dans l’air est la plus faible.
  • Choisissez plutôt une terrasse en ville et oubliez les pique-niques en pleine nature. Il y a trois à cinq fois moins de pollens dans l’air en ville.
  • Suivez les infos sur le rhume des foins à la radio, à la tv et sur Internet.
  • Évitez les produits alimentaires qui peuvent provoquer ou renforcer une réaction allergique, comme l’ananas, la viande et les œufs frais. Beaucoup de patients atteints de rhume des foins sont également allergiques aux noix, aux bananes, aux pommes, aux raisins et aux pêches.Le mieux est encore de combattre les symptômes avec les comprimés ou le spray nasal Pollen A. Vogel. Le remède peut être utilisé de manière préventive ainsi qu’en cas d’affection soudaine. Pour l’utilisation préventive, il est conseillé de commencer la prise deux semaines avant le début de la période du rhume des foins. Mais vous pouvez également utiliser les comprimés ou le spray nasal pollen A. Vogel en cas de symptômes soudains.

Prévenez vos problèmes de pollens

Saviez-vous qu’une fois une réaction allergique déclenchée, elle est beaucoup plus difficile à combattre que lorsque le corps a déjà été préparé à l’attaque ? Le meilleur conseil pour éviter le mal du rhume des foins est donc de commencer à temps les mesures préventives, avant que les pollens ne frappent.

L’aide naturelle de A. Vogel

Comprimés pollen de A. Vogel
Avec les comprimés pollen de A. Vogel, vous ne donnez aucune chance aux pollens en cause. Ce remède naturel agit rapidement et efficacement contre le rhume des foins. Aussi bien de manière préventive que pour les affections soudaines. Les sept plantes salutaires s’attaquent aux réactions allergiques de manière naturelle et puissante, afin que vous puissiez continuer normalement votre vie quotidienne. Les comprimés pollen sont 100 % naturels et peuvent être utilisés de manière prolongée. De plus, ils ne causent pas de somnolence!

Spray nasal pollen de A. Vogel
Le spray nasal pollen de A. Vogel s’utilise lorsque les pollens sont présents dans l’air.Ce spray nasal soulage immédiatement en cas de pollens dans l’air. Le spray ne contient pas d’agent conservateur, est doux pour la muqueuse nasale et peut être utilisé de manière prolongée.

Demandez conseil à votre pharmacien pour le produit A. Vogel adéquat !Les produits pollen de A.Vogel contiennent entre autres les plantes Aralia racemosa et Luffa operculata L.

Devenez fan d’A.Vogel sur Facebook

Contactez-nous:

Ou appelez la ligne de santé A.Vogel:
Lundi - vendredi 09h00-17h00
        

0 produit(s) dans le panier