A.Vogel Blog

Taal/Langue

accueil / indications / intolérance au lactose

Sensibilité au lait et intolérance au lactose

1

Ces problèmes sont souvent confondus. Ce n'est pas tellement surprenant en soi parce qu'ils ont tous les deux à voir avec le fait d'éviter (partiellement) le lait.

Quelles sont les caractéristiques communes et où se situe exactement la différence?

Lorsque quelqu'un présente une intolérance au lactose, il ne parvient pas à le digérer. Ceci provient du manque de certains enzymes, les lactases, dans ce processus de la digestion. Le lactose est un type de sucre qui ne se trouve que dans le lait des mammifères. Dans le petit corps du bébé, les lactases sont présents en abondance, ce qui lui permet de digérer sa première alimentation (donc le lait maternel). Lorsque le lait maternel est progressivement remplacé par une autre alimentation, les lactases deviennent moins actives. Elles continuent à être présentes parce que de nombreuses personnes continuent pendant toute leur vie à se nourrir de produits laitiers ou à boire du lait. Les lactases continuent ainsi à nous permettre de digérer les produits laitiers tout au long  de notre vie. Chez certaines personnes cependant, l'action des lactases est insuffisante. Et la digestion du lactose s'effectue par conséquent difficilement. Le lactose s'accumulera alors dans les intestins et la flore intestinale sera excitée en causant des problèmes de celles trop vites, d'aigreurs et de sensations de ballonnement.

Que faire contre l'intolérance au lactose?

Lorsq'une personne a ce problème, il est indispensable de diminuer et d'étaler l'absorption du lactose. Dans la plupart des cas, il n'est pas nécessaire d'éviter totalement les produits laitiers. On conseille généralement de préférer le lait entier plutôt que le lait écremé, parce que le transit s'effectue alors plus lentement. Pour cette raison, il est plus intélligent de consommer le lait en même temps que des produits riches en fibres, comme le pain complet.

Qu'est-ce la sensibilité au lait?

Les phénomènes d'hypersensibilité au lait de vache de certaines personnes correspondent à ceux observés chez les personnes qui ne supportent pas le lactose. Mais dans le cas de hypersensibilité au lait de vache, un autre phénomène se produit, à savoir un transit particulièrement lent. C'est en effet le point qui différence les deux problèmes. En cas d'hypersensibilité aux protéines du lait de vache, il est interdit de boire du lait et de manger tous ses produits dérivés comme le pudding, le yoghourt, le fromage blanc, le fromage etc.

Devenez fan d’A.Vogel sur Facebook

Contactez-nous:

Ou appelez la ligne de santé A.Vogel:
Lundi - vendredi 09h00-17h00
        

0 produit(s) dans le panier