A.Vogel Blog

Taal/Langue

accueil / indications / Résistance

Faits et fables concernant la résistance

0

Voici une série de faits et de fables concernant les problèmes respiratoires hivernaux !

Les faits

Marcher pieds nus sur un sol froid rend plus vite malade.

C’est en partie vrai. C’est tout à fait vrai pour les jeunes enfants, car ils se refroidissent alors fortement. Si leur résistance est déjà plus faible, ils seront plus sensibles aux infections respiratoires. Il est donc préférable que les enfants déjà malades ne se promènent pas pieds nus sur des sols froids. Par ailleurs, il est déconseillé aux adultes de se promener pieds nus sur des sols froids en hiver également, puisque cela peut affaiblir les voies urinaires (la vessie). En été, se promener pieds nus n’est pas un problème en revanche.

Boire du bouillon de poule diminue les problèmes respiratoires.

C’est un fait. Le bouillon de poule contient une grande quantité de bons nutriments actifs qui augmentent notre résistance. Cette boisson chaude est en outre agréable aux personnes frileuses et la vapeur chaude aidera à dégager les nez bouchés. Un bouillon de poule chaud, fait maison, contribue à combattre les micro-organismes nuisibles, diminuant ainsi les mucosités et débouchant les voies respiratoires. En effet, les liquides chauds débouchent les voies, permettant ainsi au corps d’évacuer plus facilement les mauvais micro-organismes.

Ouvrir régulièrement les fenêtres aide à prévenir les problèmes respiratoires.

C’est un fait. En ouvrant les fenêtres, l’air vicié rempli de micro-organismes est évacué de la pièce et remplacé par de l’air frais riche en oxygène. Aérez donc sans hésiter chaque jour votre maison et votre espace de travail afin que les microbes soient évacués.

Se laver régulièrement les mains permet d’éviter les problèmes de santé en hiver.

C’est tout à fait vrai. N’oubliez pas de toujours vous laver les mains avant de manger et après être allé aux toilettes. Si vous êtes entouré de personnes malades, ne vous touchez pas le visage sans vous être lavé les mains au préalable. Vous éviterez ainsi que des micro-organismes nuisibles s’introduisent dans votre corps par le nez, les yeux ou la bouche.

Une flore intestinale saine contribue à une bonne résistance.

C’est vrai. Une flore intestinale saine favorise une bonne absorption de tous les nutriments, vitamines et minéraux. C’est donc essentiel pour une bonne résistance.

Les fables

Aller dans le froid avec des cheveux mouillés entraîne des problèmes respiratoires hivernaux habituels

Faux !
Les problèmes respiratoires hivernaux sont causés par des micro-organismes nuisibles qui s’introduisent par le nez ou la bouche dans le corps. Néanmoins, en allant dans le froid, on risque de développer des symptômes similaires à ceux des problèmes respiratoires hivernaux : le nez qui coule, par exemple.

Morve verte ? C’est toujours un problème grave, pour lequel il faut consulter un médecin.

Faux !
Dans la plupart des cas, la morve verte est un bon signe. En effet, cela signifie que le corps se bat contre les micro-organismes nuisibles. Les cellules sont très actives et contiennent alors un taux élevé de fer, ce qui rend la morve verte.

Se moucher fort aide

Faux !
En vous mouchant fort, vous risquez au contraire que les muqueuses des sinus s’infectent également.

Plus d'infos sur

La résistance
10 conseils pour une résistance de fer

Devenez fan d’A.Vogel sur Facebook

Contactez-nous:

Ou appelez la ligne de santé A.Vogel:
Lundi - vendredi 09h00-17h00
        

0 produit(s) dans le panier