A.Vogel Blog

Taal/Langue

accueil / dossiers / respirer librement

Les voies respiratoires

0

Respirer plus librement

Pas de vie sans oxygène. Chaque cellule de votre corps a en effet besoin d’oxygène pour fonctionner. Mais pour quelle raison en fait?  Pour rester simple, l’oxygène est nécessaire pour décomposer les éléments nutritifs absorbés et les transformer en éléments constitutifs et en énergie. Et ceux-ci sont utilisés à leur tour dans votre corps à de nombreuses fins. C’est exactement pour cette raison qu’il est si important de respirer.

Comment s’effectue la respiration?

Respirer, c’est le début d’un long cheminement effectué par l’oxygène inhalé. L’air respiré contient environ 20% d’oxygène. L’air expiré généralement 14%. Cela signifie donc qu’il y a une prise de 6%. Entre-temps, l’air respiré passe par les voies respiratoires supérieures (c’est-à-dire les cavités nasales, la bouche et la gorge), par le larynx vers les voies respiratoires inférieures (la trachée, les bronches principales, les bronches primaires et secondaires et enfin les bronchioles).L’importance d’un oxygène suffisantDisposer de suffisamment d’oxygène est d’une importance vitale, nous le savons tous. Pour illustrer ce fait, l’homme peut résister une quarantaine de jours sans nourriture, mais privé d’oxygène, il ne peut survivre que quelques minutes. Pour que notre corps soit pourvu de l’oxygène nécessaire, nous aspirons l’air environ douze à quinze fois par minute.

Pourquoi respirer par le nez?

La meilleure manière de respirer se fait par le nez. Mais pour quelle raison ? Le nez fait beaucoup plus que simplement laisser entrer l’air. Il le réchauffe, l’humidifie et le purifie. C’est nécessaire parce que la plupart du temps pendant l’année, l’air est trop sec et souvent également trop froid pour les poumons. En outre, l'air contient une quantité non négligeable de pollution. Pensez à la poussière, à la fumée et aux millions de microbes. Le nez sert de filtre pour purifier l’air respiré  (environ une dizaine de litres par minute). Cette opération est effectuée par les poils nasaux et ensuite par les cils vibratiles sur la couche supérieure de la muqueuse, présente à l’intérieur du nez et dans les cavités nasales. Elles ont pour fonction notamment de faire disparaître les autres particules de poussière et les bactéries mélangées au mucus par la gorge vers l’estomac. Là, elles sont digérées ensuite par le suc gastrique. Le nez sécrète environ un litre de mucus visqueux par jour. Les particules de poussière et les bactéries restent enfermées dans le mucus. Le nez produit une nouvelle couche de mucus toutes les vingt minutes. En respirant par la bouche, nous ne profitons pas de ce merveilleux dispositif de sécurité du corps. En outre, vous aurez plus rapidement la langue sèche.

Respirer librement... parfois un vrai défi

Avoir un nez en bon état pendant la saison hivernale relève certainement du défi. En effet, quand il fait froid et que les conditions sont à nouveau rigoureuses, les meilleurs conseils habituels refont leur apparition : s’habiller chaudement, ne pas rester dans les courants d’air, ne pas sortir les cheveux mouillés… Pourtant, le conseil le plus important demeure : veiller à maintenir une bonne résistance. Parce que c’est le moyen de préserver des voies respiratoires saines et un nez bien dégagé.

Devenez fan d’A.Vogel sur Facebook

Contactez-nous:

Ou appelez la ligne de santé A.Vogel:
Lundi - vendredi 09h00-17h00
        

0 produit(s) dans le panier