A.Vogel Blog

Taal/Langue

0 produit dans le panier

 

Blog A.Vogel – sain & naturel

Mal des transports ? Voici des conseils qui marchent vraiment !

par Marina Cluysen, le 7 juillet 2016, Les conseils de l’herboriste
Reisziekte

Vous avez prévu un petit voyage ? Ou simplement une journée d’excursion en voiture ? Quelle belle perspective ! Oui, sauf si, pour vous, voyager va de pair avec l’angoisse d’être malade en cours de route. C’est vrai, le mal des transports peut gâcher totalement le plaisir du voyage… Avec ces conseils, voyager restera un plaisir !

La fille d’un de mes collègues souffrait beaucoup du mal des transports et tout déplacement en voiture s’effectuait immanquablement avec des sachets en plastique, des arrêts soudains et des médicaments contre les nausées. Depuis qu’elle a obtenu son permis de conduire, cela va beaucoup mieux. Lorsque l’on est au volant, le mal des transports se manifeste beaucoup moins. Mais alors qu’elle passait ses vacances à Madère, l’année dernière, le problème a refait surface inopinément durant une excursion : les petites routes sinueuses de l’île ont mis son estomac à rude épreuve !

Beaucoup de personnes souffrent de de ce mal. Il est vrai que les médicaments contre le mal des transports soulagent beaucoup, mais leur grand désavantage, c’est qu’ils fatiguent énormément. Quel dommage de dormir pendant tout le trajet et de manquer tous ces beaux paysages traversés en cours de route… Il était donc grand temps que je rédige un article pour présenter mes meilleurs conseils naturels contre le mal des transports ! Tout spécialement pour mon collègue et pour vous :).

Qu’est-ce que le mal des transports ?

le mal des transports

Le mal des transports se manifeste par des nausées, se produisant lorsque vous subissez des mouvements artificiels, par exemple lorsque vous voyagez en bus ou en voiture (mal de voiture), en avion (mal de l’air) ou en bateau (mal de mer) : votre corps effectue alors des mouvements indépendants de votre volonté et sur lesquels vous n’avez donc aucun contrôle. Le mal des transports se manifeste surtout en voiture, lorsque les accélérations et décélérations s’enchaînent ou sur les routes comportant de nombreux virages.

Des herbes contre le mal des transports

  • La menthe poivrée, le basilic et l’estragon peuvent apaiser les nausées et les tensions. Mélangez ces herbes fraîches à vos aliments ou mettez-en quelques feuilles dans votre sandwich.
  • Les huiles essentielles de ces herbes (menthe poivrée, basilic ou estragon) sont pratiques à utiliser en route. Mélangez deux gouttes d’huile essentielle de votre herbe préférée avec un peu d’huile, de crème ou de lait dans la paume de votre main et massez lentement et précautionneusement votre plexus solaire (au niveau de votre diaphragme) et autour de l’estomac. Portez la main à hauteur de votre nez et respirez lentement le parfum de l’huile.
    Attention avec la menthe poivrée : elle est déconseillée aux femmes enceintes et aux très jeunes enfants.
  • Le citron aide également à lutter contre le mal des transports. Mettez quelques gouttes de jus de citron frais dans un verre d’eau tiède.
  • Si vous souffrez du mal des transports, la perspective d’un voyage vous stresse sans doute beaucoup. Un mouchoir avec une goutte d’huile de lavande est très efficace contre les tensions (respirez-le régulièrement). Cela vous calmera et vous apaisera, de sorte que les symptômes seront moins intenses. Passiflora complex forte d’A.Vogel peut également être utilisé contre un excès de stress et de tension.
  • Le gingembre est le remède par excellence contre les nausées. Préparez une tisane de gingembre et versez-la dans une thermos. Buvez une tasse avant de partir et aussi quelques gorgées en cours de route. Préparez la tisane comme suit : prévoyez un bout de gingembre d’1 cm par personne ou par tasse. Découpez-le en petits morceaux (ou râpez-le) et mettez-les dans une théière. Versez dessus de l’eau qui vient d’être portée à ébullition et remettez le couvercle sur la théière. Laissez infuser 5 minutes. Versez la tisane dans la thermos en la tamisant avec une passoire. Vous pouvez éventuellement y ajouter un peu de miel ou de jus de citron frais, à votre goût. N’utilisez pas plus de 10 g de gingembre frais, sinon votre estomac risque de protester.
    Trop compliqué pour vous ? Alors, achetez des sachets de tisane au gingembre au supermarché pour préparer votre tisane. Le gingembre est disponible sous d’autres formes (séché (pas plus de 2 gr par jour)), en poudre/capsules, en sirop et même en petits dés de gingembre confit. Ces derniers sont très pratiques en cours de route.

Le mal des transports - gingembre

Autres conseils pour éviter le mal des transports

  • Ne lisez pas si vous souffrez du mal des transports. De nombreuses personnes qui en souffrent voient leurs symptômes s’aggraver lorsqu’elles lisent en voiture.
  • Regardez dehors par le pare-brise, de préférence. Vous pourrez ainsi fixer votre regard sur un point à l’horizon. Si vous regardez par la vitre latérale, vous aurez plus facilement la nausée parce que vous verrez sans cesse passer des choses à côté de vous, que vous essayerez de suivre du regard. Si possible, prenez place à l’avant dans la voiture, sur le siège passager.
  • Consommez de préférence des repas légers, qui ne restent pas sur l’estomac. Évitez les sodas.
  • Ouvrez une fenêtre. L’air frais fait des miracles !
  • Vous voyagez en bateau ? Dans ce cas, installez-vous au centre du bateau ou sur le pont. Vous serez moins dérangé par la houle et les vagues.

Votre réaction

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec un *

More in Les conseils de l’herboriste
Cellulite
5 conseils pour vous débarrasser de la cellulite

La cellulite… Aucun remède-miracle pour s’en débarrasser n’a encore été trouvé ! Presque toutes les femmes adultes en ont et...

Close