A.Vogel Blog

Taal/Langue

0 produit dans le panier

 

Blog A.Vogel – sain & naturel

Alimentation et ménopause: comment réduire les symptômes désagréables

par Marina Cluysen, le 25 juin 2015, Problèmes de santé
Alimentation ménopause

Durant la préménopause, les ovaires produisent moins d’œstrogènes, jusqu’à ce que sa production diminue totalement. Conséquence ? Vous passez par différentes phases transitoires plus ou moins désagréables, comme les sueurs nocturnes, les bouffées de chaleur, l’ostéoporose et les palpitations. Heureusement, votre alimentation peut contribuer à diminuer les désagréments de ce passage obligé de la vie d’une femme. Voici quelques conseils alimentaires utiles.

Ajoutez le soja au menu

Pour réduire les symptômes, optez pour des aliments qui compensent cette perte d’œstrogènes. Certains aliments contiennent des nutriments que l’on peut comparer à des œstrogènes. Ils sont appelés les phyto-œstrogènes. Le soja fait par exemple partie de ces aliments. Ajoutez donc le lait de soja, les pousses de soja et le tofu à votre assiette. Ils augmentent le niveau d’œstrogènes et diminuent les symptômes. De plus, ils préviennent l’ostéoporose, car le soja contient également du calcium. Outre le soja, optez donc pour des aliments riches en calcium : les produits laitiers et les légumes, comme le brocoli et les radis.

Autres aliments importants

Le soja n’est pas le seul phyto-œstrogène. Les aliments ci-dessous augmentent également le taux d’œstrogène :

  • Le lin, les amandes, les graines de tournesol et les graines de courge
  • Les légumes comme le brocoli, le chou-fleur, les carottes, les choux de Bruxelles et les légumineuses
  • La réglisse, l’anis et le houblon
  • Les céréales comme le blé, le maïs, l’avoine, l’orge, le seigle et le sarrasin
  • Le chèvrefeuille, l’ananas, la pomme et la pomme de terre

En raison de la diminution du taux d’œstrogène durant la ménopause, il y a aussi moins de prostaglandines présentes dans le corps. Cette hormone régule le fonctionnement des organes, des cellules et des tissus. On trouve des prostaglandines dans les acides gras polyinsaturés comme les omégas 3 et les omégas 6. C’est le moment d’ajouter des poissons gras, des légumes verts, des noix et des huiles saines comme l’huile d’olive et l’huile d’onagre au menu. Vous maintenez ainsi l’équilibre des différents acides gras et réduisez le risque de bouffées de chaleur.

Privilégiez une alimentation saine

Essayez de maintenir votre poids durant la transition vers la ménopause. Cela contribue à diminuer les symptômes. Une alimentation saine est donc essentielle. Mangez des légumes et fruits frais et des produits céréaliers. Limitez la consommation d’alcool et de tabac, car ils augmentent les bouffées de chaleur.

Remèdes naturels

Si les symptômes de la ménopause vous laissent sans répit, utilisez A.Vogel Famosan Salvia. Ce produit 100% naturel à base de sauge limite les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes.

Votre réaction

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec un *

More in Problèmes de santé
Comment adopter un mode de vie sain?
Comment adopter un mode de vie sain?

Tout le monde le sait, une alimentation saine est essentielle pour rester en forme et garder une silhouette dynamique. Mais...

Close